Rassemblement pour Avelan jeudi 9 janvier à 13h15 devant la préfecture d’orléans

Avelan NTSIETE, trompettiste, membre de différentes harmonies, professeur de trompette dans plusieurs écoles et élève au Conservatoire de musique d’Orléans, pour lequel vous vous étiez mobilisés à plusieurs reprises en 2013, a encore besoin de notre aide !

La manifestation en musique devant la préfecture le 21 mars et le concert à la cathédrale le 14 mai, lui avait permis de sortir de rétention, puis d’obtenir, le 17 mai, une autorisation provisoire de séjour (APS), qui selon la préfecture devait être renouvelée jusqu’à ce que sa situation familiale lui permette d’être régularisé.

Mais le 15 novembre 2013, lorsqu’Avelan s’est rendu en préfecture, on ne lui a donné qu’une APS de deux mois. Et on lui a demandé de revenir avec un contrat de travail spécifique pour les étrangers, qui ne peut qu’être un CDI, avec un seul employeur, prêt à payer la taxe correspondante, afin d’être régularisé par le travail.

Ce type de contrat ne cadre pas avec la profession de musicien d’Avelan qui intervient dans plusieurs structures, donc avec plusieurs employeurs.

Et cette réponse ne correspond en rien à ce qui avait été dit à Avelan et aux deux personnes qui l’accompagnaient en préfecture, le 17 mai 2013 !

Aussi, le jeudi 09 janvier 2014, à 13 h 40, Avelan retournera une nouvelle fois en préfecture pour demander que son dossier soit réexaminé au regard de sa situation complète, au vu de toutes les attestations qu’il apporte :

- C’est en France que se trouvent sa femme, son fils âgé de 16 mois et tous ses liens personnels.

- Il y est parfaitement intégré et y exerce en tant que professeur de trompette à raison de 60% d’un temps complet, ce qui lui permet d’assumer l’entretien financier de sa famille et de terminer ses études.

- Il justifie, par ses activités de bénévolat, de nombreux services rendus à la collectivité.

- Tout en poursuivant ses études au Conservatoire de Musique d’Orléans (Cycle Spécialisé), il vient d’entamer, depuis cette année scolaire, une formation en Musique et Musicologie à l’Université de Tours. Il est donc étudiant. Cette formation est tout à fait en cohérence avec celle du Conservatoire d’Orléans et avec le métier qu’il exerce.

Pour cette nouvelle demande, Avelan a besoin de nous tous. Pour qu’Avelan soit enfin régularisé ! Rendez-vous devant la préfecture d’Orléans, le jeudi 09 janvier 2014, à 13 h 15

Ses amis musiciens seront là, eux aussi, pour faire une aubade au Préfet.

Suivez-nous !